Prévisions Météo-France

Relevées Station Netatmo de Saint Dénis lès Bourg

Temps Actuel
1 juillet 2016, 8 h 07 min
Température
1 juillet 2016, 8 h 07 min
21.4
°C
23.3
°C
20.2
°C
Humidité
1 juillet 2016, 8 h 07 min
76
%
Pression
1 juillet 2016, 8 h 07 min
1021
hPa
Nébulosité
1 juillet 2016, 8 h 07 min
0
%
Vent
1 juillet 2016, 8 h 07 min
2
km/h
Précipitations
1 juillet 2016, 8 h 07 min
0.0
mm
Ephéméride
46° 12.2' N / 5° 11.7' E (236 m)
5 h 52 min
21 h 34 min
3 h 32 min
18 h 13 min

Actualités Météo

  • Aujourd'hui : pluie au nord-ouest, soleil au sud-est
    Posté le 1 juillet 2016 à 3 h 31 min

    La situation n’évolue pas pour cette première journée de juillet avec un temps humide dans le nord-ouest tandis que le soleil se maintient dans le sud et l’est du pays.... […]

  • Main Square Festival : météo fraîche à Arras
    Posté le 1 juillet 2016 à 3 h 31 min

    Les conditions météo seront fraîches et humides ces trois prochains jours à Arras. ... […]

  • Week-end : amélioration dimanche
    Posté le 1 juillet 2016 à 3 h 31 min

    Dans la continuité de la semaine, votre prochain week-end des samedi 2 et dimanche 3 juillet s'annonce partagé entre une moitié nord sous un ciel assez nuageux et une moitié sud généreusement ensoleillée. Une amélioration se dessinera néanmoins durant la journée de dimanche.... […]

  • Eurockéennes de Belfort : météo changeante
    Posté le 1 juillet 2016 à 3 h 30 min

    Le festival de rock du nord-est de la France se tiendra sous des conditions météo calmes mais souvent nuageuses. ... […]

  • Euro 2016 : la météo du match Pologne-Portugal
    Posté le 30 juin 2016 à 11 h 58 min

    A l'occasion de l'Euro de football 2016, La Chaîne Météo vous présente la météo des matchs en vidéo.... […]

  • Méditerranée : attention aux incendies
    Posté le 30 juin 2016 à 3 h 37 min

    L'été s'installe en Méditerranée et avec lui, les risques d'incendies. Plusieurs départs de feux ont été recensés lundi, alors que mistral et tramontane soufflaient et après un premier semestre qui a connu des déficits de pluie parfois marqués.... […]

  • Plus de 30°C au cercle polaire
    Posté le 30 juin 2016 à 3 h 36 min

    Alors que l’Europe du nord et le nord de la France attendent avec impatience un temps plus estival, ce sont des températures record qui sont enregistrées au niveau du cercle polaire. On a relevé jusqu’à 30,2°C à Noril'sk, ville située au nord du cercle polaire, soit à 0,2°C du record pour un mois de juin.... […]

  • Semaine : météo contrastée
    Posté le 28 juin 2016 à 7 h 57 min

    Située entre un anticyclone bloqué sur le proche atlantique et des dépressions circulant de l'Islande à l'Europe du nord, la France connaît un temps contrasté selon les régions cette semaine.... […]

  • Tendance météo à 4 semaines : jusqu'au 27 juillet
    Posté le 27 juin 2016 à 3 h 39 min

    Chaque jeudi, La Chaîne Météo vous propose une tendance météo à 4 semaines pour la France métropolitaine. Cette prévision est préparée et présentée par Régis Crépet, météorologue spécialiste des prévisions à long terme.... […]

  • Une tornade fait près de 100 morts en Chine
    Posté le 27 juin 2016 à 3 h 39 min

    De violents orages ont éclaté dans la province du Jiangsu en Chine. Ces intempéries se sont accompagnées de pluies torrentielles et de tornades meurtrières. L'une d'elle a causé la mort de près de 100 personnes.... […]

  • Juin pourri, été pourri ? Que dit la climatologie ?
    Posté le 30 juin 2016 à 13 h 14 min

    Juin s'est montré souvent maussade et pluvieux sur les 2 / 3 Nord de la France. Statistiquement, un tel mois de juin peut-il préfigurer du temps de juillet et août ? Autrement dit, en consultant les archives climatologiques, remarque-t-on une corrélation entre le temps du mois de juin et celui du reste de l'été ?Olivier Ranson pour Le Parisien - Blog Histoire de Lucien Avant de répondre, d'un point de vue plus général, méfions-nous des adages prétendant prévoir le temps à venir à partir du temps présent. Ils sont souvent le fruit de climatologues parfois de bonne foi mais n'ayant pas pris le soin de soumettre leurs résultats statistiques aux tests de significativité. Ainsi, si bon nombre des dictons de nos almanachs peuvent se révéler plein de bon sens, ceux portant sur des dates fixes ne résistent guère à la critique.Météo-Suisse a étudié les données de la station météo de Genève depuis 1980 pour tenter d'établir une corrélation entre les conditions climatiques de juin et celles du reste de l'été. Les mois de juin les plus arrosés étaient ceux de 1987, 2007, 1997, 1982, 1985 et 1980. En 1987, juillet et août furent proches de la normale alors qu'en 2007, les 3 mois d'été furent abondamment arrosés. D'un point de vue ensoleillement, là non plus, un mois de juin gris ne semble pas impliquer des mois de juillet et août nécessairement nuageux ensoleillés. Par contre, les mois de juin les plus secs  (1989, 2000, 1994, 1988 et 2015) semblent plus souvent suivis de mois secs, seule l'année 2000 faisant exception. Ainsi, à la seule vue des données, le climatologue n'a, a priori, guère intérêt à pousser l'étude au-delà, sauf concernant cette tendance à une sécheresse récurrente après un mois de juin d'ores et déjà sec. Sur ce paramètre, une étude poussée sur un échantillon plus grand serait nécessaire pour arriver à une conclusion, d'autant qu'une explication pourrait a posteriori expliquer le phénomène. En effet, après une longue période sèche estivale, les premières précipitations ont tendance à s'évaporer avant de toucher le sol, il faut donc de vigoureuses perturbations pour réellement humidifier l'atmosphère. En outre, un sol humide et enneigé sur les sommets restitue de la vapeur d'eau dans l'atmosphère alors qu'une terre sèche tend à casser ce cycle.Futura Sciences Bref, ce n'est pas parce que juin fut des plus maussades au Nord de la France que le reste de l'été le sera forcément. N'hésitez pas à consulter nos prévisions saisonnières. &nbs […]

  • Agriculture, faune et flore impactés par la pluie au Nord de la France
    Posté le 30 juin 2016 à 7 h 05 min

    Les fortes pluies et inondations entre fin mai et début juin en particulier et le temps maussade depuis le début du printemps en général handicapent lourdement l'agriculture sur le Nord de la France. Des parcelles de terre et des champs parfois inondées plusieurs jours durant voire à plusieurs reprises n'ont pas pu être travaillés, les bovins ne pouvant par ailleurs pas s'y nourrir (exemple en Lorraine >>, en Alsace >>). La terre gorgée d'eau a asphyxié les plantes des maraîchers (exemple en Lorraine, >>). C'est près de la Seine que céréaliers, éleveurs, maraichers, liniculteurs et arboriculteurs souffrent le plus (>>).Illustrations des difficultés du monde agricole sur le Nord de la France - Juin 2016 - France 3 La faune est elle aussi impactée. Des opérations de sauvetage des poissons piégées par la décrue ont été menées le long des cours d'eau (>>, >>). Plus généralement, les inondations ont tué beaucoup d'animaux et en ont fragilisé d’autres, compromettant leur processus de reproduction. Même les oiseaux nichant au sol ont été fortement perturbés (>>). Les abeilles non plus n'aiment pas ces excès de pluie. L'absence de soleil signifie moins de floraison, moins de pollinisation, moins de production et, au final, moins de miel et peut-être moins d'abeilles l'année prochaine (>>). Dans le même temps, les premiers arrêtés sécheresse de la saison ont été déclenchés près de la Méditerranée (>>) ! &nbs […]

  • Arrêtés sécheresse sur l'Aude, le Gard et le Vaucluse
    Posté le 30 juin 2016 à 7 h 05 min

    Les pluies sont abondantes depuis le début de l'année sur les 3 / 4 de la France. Les cumuls sur les 6 premiers établissent même de nouveaux records sur des villes comme Limoges, Aurillac, Bourges, Orléans, Orly, Roissy, Besançon, Strasbourg, Lille, Troyes... Nonobstant, les secteurs proches de la vallée du Rhône et de la Méditerranée se distinguent par des déficits pluviométriques parfois marquées.Gaétan HEYMES (Météo-France) En conséquence, des arrêtés sécheresse ont été décrétés au niveau de l'alerte renforcée sur l'Aude (>>), de l'alerte sur le Gard (>>, >>) et de la vigilance sur le Vaucluse (>>, >>).PROPLUVIA Cette végétation sèche couplée aux fortes chaleurs et au vent (>>) favorise les incendies. Plusieurs se sont encore déclarés lundi 27 juin près de Béziers (>>), Lunel (>>) et Nîmes (>>). Dans le même temps, l'agriculture souffre toujours des excès de pluie sur les deux tiers Nord de la France (>>). &nbs […]

  • Des cartes météo en trompe-l'oeil par rapport à notre ressenti
    Posté le 29 juin 2016 à 6 h 16 min

    Les températures ont avoisiné ou dépassé les normales sur presque l'ensemble de l'Europe la semaine dernière, une caractéristique que l'on avait plus vu depuis l'hiver dernier. C'est de l'Europe Centrale à la Russie que les températures se sont le plus envolées. Seule la Sicile a connu des déficits en lien avec un temps plus frais que la normale en Afrique du Nord. Au cours des 4 dernières semaines, la France a alterné des périodes plus fraîches et plus douces que la normale.  Sur les 2/3 Nord de la France, notre ressenti est pourtant nettement plus frais que ne le laissent supposer ces cartes. Ce sont en effet les températures diurnes, celles que nous ressentons en journée, qui furent les plus fraîches tandis que les moyennes météorologiques tiennent compte du jour mais aussi des nuits qui, quant à elles, sous les nombreux nuages, furent assez clémentes depuis le début du mois de juin. &nbs […]

  • Le temps maussade nous préserve des pics de pollution
    Posté le 29 juin 2016 à 6 h 16 min

    Le temps maussade que subit la moitié Nord de la France depuis de longues semaines n'a pas que des inconvénients. Même s'il est d'usage de le dénigrer en parlant d'ores et déjà d'été "pourri", certains de nos concitoyens craignant la chaleur préfèrent demeurer sous les nuages que d'être accablés par la canicule. Autre avantage, la qualité de l'air se maintient à des niveaux le plus souvent corrects voire bons depuis le début du printemps, un aspect loin d'être anodin au vu de l'étude publiée le 21 juin par l'agence Santé Publique France (>>). Cette étude estime que 48 000 décès par an sont directement imputable à la pollution atmosphérique en France. Si les effets de cette pollution sont plus importants dans les grandes villes, les villes moyennes et petites ainsi que les milieux ruraux sont aussi concernées.France Info &nbs […]